Dominance et compétition canine

Dominance et compétition canine

Qu’est ce que la dominance

Je lis beaucoup de choses, et leur contraire sur internet. Pour une fois, je suis tombé sur une vidéo explicative très bien faite. Je vous recommande de la visualiser avant de lire la suite

Que faut il retenir de cette vidéo ?

  • La dominance est une relation entre deux individus pour l’accès  à une ressource.
  • La dominance sert à éviter les conflits et les bagarres.
  • La dominance permet de conserver la cohésion de la meute.
  • C’est une relation non violente.
  • La hiérarchie chez les loups est surtout observée en captivité.
  • Le chien est opportuniste et recherche la facilité.
  • Le chien souhaite avoir ce qui est le plus agréable pour lui.

Application au dressage pour la compétition

Voici ma façon d’exploiter cela dans mon dressage.

Je crée plus ou moins artificiellement un besoin, ou j’exploite un besoin naturel fort. C’est facile puisque nos chiens n’évoluent pas dans un milieu naturel, mais dans un environnement proche de la captivité. Contrairement à un milieu naturel ouvert de plusieurs centaines d’hectares, l’habitat de nos chiens est confiné à notre habitation ou notre jardin. Les ressources et l’accès au confort sont donc limités et facile à contrôler.

Je fais alors en sorte que l’accès a ce besoin passe par moi, je suis le pourvoyeur de confort.

Pour avoir accès à ce qu’il désire, le chien doit réaliser quelque chose en pleine conscience. C’est le principe du marker training, du shaping, de l’utilisation du clicker …..

Je suis donc le dominant de cette relation à deux , mais ce n’est pas pour autant que  le chien cherchera le conflit avec moi. C’est une relation gagnant/gagnant. Il réalise le comportement que je souhaite, et je lui procure ce dont il a le plus envie, et j’appelle ça « une récompense » (nourriture, couchage confortable, jouet, ..).

Parfois, le chien, animal opportuniste et recherchant la facilité comme on l’a vu, cherchera à avoir accès à la ressource sans réaliser au préalable le comportement. . Que faire dans cette situation:

  • je laisse faire pour ne pas « casser » la motivation, et donc le chien cherchera de plus en plus l’accès direct sans passer par la case « comportement à réaliser » ?
  • Je sanctionne fermement afin que le chien comprenne que ce n’est pas une solution acceptable, et qu’il faut absolument réaliser le comportement pour ouvrir l’accès à la récompense ?

C’est là que toute la subtilité du dresseur se révèle, car il n’y a pas de réponse juste ou fausse. Parfois il faut laisser faire, et parfois il faut rappeler à l’ordre, en fonction des circonstances, du but à atteindre, de la stratégie.

Le dresseur est il un dominant ?

Vous comprenez maintenant que oui, le dresseur est un dominant, et que le chien est maintenu en position de demandeur perpétuel. Mais que cette relation de dominance ne passe absolument pas par la force ou la violence, et que les deux parties y trouvent leur compte. De plus, la relation et la communication étant claire et cohérente pour le chien, il n’y a pas de conflit ou de mauvaise frustration.

Vous pouvez maintenant éteindre votre ordinateur et aller distribuer des « ressources » à votre chien!

 

 

 

CC BY-NC-ND 4.0 Dominance et compétition canine par Didier ESCALLIER est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Pas de Modification 4.0 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *