La méthode illustrée

Suite à la demande de lecteurs, une illustration de l’article sur la synthèse de la méthode, avec Jessy dans le rôle principal.

La séquence a été improvisée à la fin d’un entraînement. J’ai pris comme exemple la position de base.

[Video not found]

Le leurre

Je montre à Jessy le mouvement à effectuer. Vous remarquerez qu’elle pousse sur la main pour venir chercher la nourriture, ce n’est pas moi qui lui met en gueule.

Le shaping

Jessy connaissant parfaitement l’exercice, ce n’est pas vraiment du shaping. Vous remarquerez toutefois à la fin de la séquence, lorsqu’elle est distraite, j’attends quelle me propose un joli levé de tête pour valider avec un marqueur sonore, puis récompenser. Vous remarquerez aussi que Jessy ne travaille pas pour la récompense, mais bien pour que je lui donne accès à la récompense.

Le renforcement

Dans cette phase, on devient plus exigeant. Je rajoute des distractions, dont le dosage est parfaitement contrôlé. Si Jessy ne propose pas le bon comportement, elle en assume les conséquence (petit rappel à l’ordre via le collier). Il serait en effet illusoire de penser que Jessy va gentiment préférer me regarder, au lieu de regarder les balles qui s’agitent sous son nez …. Et toujours l’attente du marqueur vocal pour accéder à la récompense.

 

CC BY-NC-ND 4.0 La méthode illustrée par Didier ESCALLIER est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Pas de Modification 4.0 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *