Récompense capitaliste et communiste

Notions de base

Cette notion de récompense type capitaliste ou type communiste est trop peu connue, et souvent mal comprise.

Lorsqu’on l’aborde, les personnes se bloquent sur une idéologie politique, au lieu d’essayer de comprendre ce dont il s’agit dans un contexte de dressage canin.

Ces termes n’ont rien à voir avec une organisation de la société, mais c’est une façon imagée de présenter deux façons de distribuer des récompenses à son chien. Ce concept a été popularisé par Bart Bellon, comme par exemple dans cette vidéo :

Vous trouverez une traduction sur le blog de Hulk

the big mistake

 

Récompense communiste

Dans ce type de façon de récompenser, on donne au chien une récompense, toujours la même, et toujours la même quantité. La conséquence est que le chien n’a rapidement plus grand intérêt pour la nourriture. Il ouvre la bouche, la récompense attendue arrive, et il attend la suivante. Le chien perd toute motivation, toute envie de se surpasser.

Récompense capitaliste

Dans ce type de façon de récompenser, le chien ne sait jamais ce qu’il va avoir en récompense. Ce peut être une croquette, une pleine poignée de ses meilleures friandises, voire rien du tout. Le chien reste attentif, actif, par espoir d’une méga récompense (jackpot). Le fait d’avoir régulièrement de petites récompenses lui permet de garder cet espoir très intense. Si on ne donne rien entre les jackpots, on risque de retomber dans le cas de la récompense communiste. Le chien se désengage en attendant le jackpot qui va bien finir par arriver. Il ne faut pas confondre cette façon de travailler avec les récompenses dites « aléatoires ». Ici ce n’est pas le rythme des récompenses qui est aléatoire, mais leur intensité.

Une façon simple de mettre en œuvre cette façon de récompenser est de mélanger dans le sac de récompenses des friandises hyper appétissantes, avec des friandises plus banales. Ainsi, c’est comme à la loterie: quand on pioche dans le sac, on ne sait pas ce qui va sortir. Le chien est surpris à chaque fois. Cela n’empêche pas le maître de varier aussi la quantité de récompenses données en une seule fois (de la récompense unique, à la pleine poignée). On récompensera logiquement plus fortement un effort important du chien pour réaliser un exercice.

Amusez-vous avec votre chien, surprenez-le avec vos récompenses autant que lui vous surprend par ses progrès, et son implication à réaliser ce que vous lui demandez !

CC BY-NC-ND 4.0 Récompense capitaliste et communiste par Didier ESCALLIER est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'utilisation Commerciale-Pas de Modification 4.0 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *